Accueil   Nous contacter
HISTOIRE DU THEATRE ANGLAIS DE LA RENAISSANCE AUX LUMIERES
Renaissance > Emergence de genres dramatiques
Pages :     Intro    1    2    3

4.3. Le masque de cour :

  • Diapo 46



Le masque est un divertissement populaire à la cour d'Elisabeth I et des premiers Stuarts. Les masques se donnent à la cour, devant un public aristocratique et royal, généralement à l'occasion d'événements festifs tels des mariages ou les fêtes de Noël. Un masque commence la plupart du temps après le souper et il est suivi d'un banquet.


Il consiste en une représentation courte mais spectaculaire, utilisant des costumes et des décors somptueux, à laquelle les membres de la cour eux-mêmes participent (la reine Henriette d'Angleterre, par exemple). Le spectacle inclut divers éléments tels les dialogues, les chansons, la musique et la danse. À la fin, tous les spectateurs entrent dans la danse, célébrant la fusion du public et des artistes. Parfois le masque est suivi d'un anti-masque joué par des professionnels, qui implique des costumes grotesques et a pour fonction de tourner le masque en dérision. The Tempest / La Tempête de Shakespeare (1611), par exemple, comporte à la fois un masque et un anti-masque.


  • Diapo 48
  • Diapo 47
  • Diapo 49
  • Diapo 50
  • Diapo 51

Nommé Poète Lauréat en 1616, Ben Jonson est l’auteur de vingt-cinq masques et onze divertissements représentés à Whitehall, pour lesquels il collabore étroitement avec Inigo Jones, architecte et décorateur. Leur collaboration devient querelle, Ben Jonson estimant que Inigo Jones lui vole la vedette et que la dimension spectaculaire des masques l’emporte sur le texte.



Pages :     Intro    1    2    3